Talmberk

La tour cylindrique, aujourd’hui à moitié effondrée, qui se dresse au-dessus des maisons du village, témoigne de l’importance et de la gloire d’autrefois du château-fort de Talmberk. La première mention relative à ce château-fort date de 1291, au moment de la division des biens entre les fils Hroznata de Úžice. À ce moment-là, la ferme devint la propriété d‘Arnošt, qui termina la construction du château-fort sur l’éperon rocheux au-dessus de l’étang, dans une profonde vallée, et commença à utiliser la particule nobiliaire « de Talmberk ».
A la fin du 14ème siècle, sous Diviš de Talmberk, le château fut assiégé lors d’un litige entre les voisins et conquis par les soldats de Havel Medek de Valdek. Le compromis n’eut lieu que sept ans après, lorsque le tribunal donna raison au propriétaire d’origine et déclara contre Medek l’ost qui conquit de nouveau le château-fort et libéra le propriétaire légitime. Pendant les guerres hussites ou peu de temps après, les Talmberk perdirent le château-fort et ses propriétaires se succédèrent rapidement. En 1533, le château-fort faisait partie de la seigneurie de Chlumec et était évoqué comme « désert ». La pierre du château servit de matériel de construction pour les maisons du village, qui furent bâties juste derrière ses murs effondrés.


Talmberk_foto Radek Tvrdík