Ruines du château de Sion – Chlístovice (Zřícenina hradu Sion - Chlístovice)

Sur l’éperon rocheux au-dessus de la rive droite du ruisseau de Vrchlice se trouvait auparavant une enceinte fortifiée. Sa fondation date du 10ème siècle. Elle servait plus tard de centre administratif d’une petite seigneurie composée de quatre villages environnants et appartenait jusqu’aux guerres hussites au chapitre de religieux de Vyšehrady. Lorsque Jan Roháč z Dubé choisit dans les années 1426 – 1427 le lieu de l’ancienne enceinte fortifiée slave près de Chlístovice pour construire son château, il ne se doutait pas qu’il ne survivra pas plus de dix ans. Après la Bataille de Lipany, il s’installa ici avec le reste de ses fidèles et déclara d’ici les hostilités à l’empereur Zikmund. Contre le château fut bientôt déclaré un ost qui l’investit. Mais la noblesse tchèque n’avait aucun intérêt à sanctionner son propre membre, par conséquent, elle accueillit la conquête sans entrain, d’autant plus que le commandant des assiégeants fut un proche de Roháč, Hynek Ptáček de Pirkštejn. La ville de Prague recevait alors des messages déformés concernant la résistance du château et les difficultés de la conquête, alors que les rapports en Bohême changeaient brusquement au désavantage de l’empereur. Mais Zikmund perdit patience et envoya des corps hongrois sous le commandement de Michal Országh pour aider les assiégeants, il fallait alors agir vite. L’attaque ferme surprit Roháč devant le glacis où il fut capturé. Le château construit comme un siège privé plutôt qu’une forteresse militaire ne résista pas à l’attaque concentrée. Il céda le 6 septembre 1437 et son propriétaire orgueilleux fut pendu trois jours plus tard avec ses compagnons prisonniers. En ordonnant cette exécution, l’empereur exaspéra le reste de la noblesse tchèque et fut obligé de quitter la Bohême à l’automne de la même année. Il mourut sur la route de Vienne. Selon la légende, Roháč l’invita ainsi au jugement de Dieu.

Vous trouverez de plus amples informations sur le site Internet de la Mairie de Chlístovice →