Collège jésuite - Galerie de la région de Bohême centrale (GASK) (Jezuitská kolej - GASK)

L’auteur du projet du bâtiment de style baroque primitif fut le constructeur renommé des bâtiments jésuites, l’architecte italien né à Vienne, Giovanni Domenico Orsi. Son expérience dans le domaine de la construction des forteresses se manifeste notamment dans la conception très minutieuse du collège et également dans l’évacuation très ingénieuse des eaux souterraines et usées. Les plans partiellement conservés mettent en évidence qu’il choisit le plan de la lettre E. Le plan actuel sous forme de F est le résultat de la non réalisation du projet d’origine. Après la mort d’Orsi, la construction fut reprise par Carlo Lurago et le collège fut complètement achevé seulement en 1750. L’architecture du collège est relativement austère, comme le voulaient les règles jésuites, seule la façade rappelle les palais italiens de baroque primitif. La construction progressait lentement et c’est seulement en 1678 que les jésuites ayant siégé presque cinquante ans à un endroit provisoire s’installèrent dans le collège encore en chantier. La construction d’un couloir suspendu couvert menant du collège à l’église Sainte Barbe est très intéressante, elle fut réalisée dans les années 30 du 18ème siècle, néanmoins, elle fut supprimée à la fin du 19ème siècle.
Selon les rapports d’archives et l’analyse du bâtiment, nous sommes en mesure de déterminer l’emplacement de certaines fonctions et pièces. Au-dessus de la cave, dans l’aile centrale, se trouvait la cuisine, le réfectoire et le stock de vaisselle. Au rez-de-chaussée de l’aile nord se situait la pharmacie avec une riche décoration de la voûte. Le premier étage du collège comprenait le théâtre s’étendant sur deux étages, néanmoins, sa localisation précise est aujourd’hui très difficile. La cour intérieure renfermait un jardin décoratif avec terrasses, verger et parties utiles. La terrasse devant le collège jésuite fut décorée dans les années 1703 – 1716 de sculptures baroques provenant de l’atelier du sculpteur František Baugut, membre de l’ordre des jésuites et auteur de la colonne pestilentielle. Il a enclavé dans la pierre sa vision de douze saints jésuites, dont Ignace de Loyola, František Xaversky et patron tchèque Saint Venceslas. Ainsi fut réalisé le projet des constructeurs jésuites de marquer à Kutná Hora la « route royale » depuis l’église Sainte Barbe jusqu’à la Cour italienne, similaire à celle qui relie Clementinum au Château de Prague.
En 1773, l’ordre jésuite fut supprimé (à cette époque, le bâtiment n’avait pas encore sa forme et son ampleur définitive) et tout le collège fut transformé en caserne militaire et l’aile nord en hôpital en 1778.  La construction fut reprise par le trésor militaire seulement dans les années 1843 à 1844. Le bâtiment fut ainsi adapté aux besoins du centre d’éducation militaire surveillé. Le changement du but d’utilisation du bâtiment provoqua de vastes modifications des pièces intérieures. Le changement le plus important consista en l’enlèvement de la tour centrale mal entretenue pour des raisons statiques en 1842 et la construction de trois tours de cabinets devant la façade donnant sur la cour. Les militaires utilisèrent le collège jusqu’en 1998 et elle fut ensuite transmise à la galerie qui prépara un projet de reconstruction et de transformation du collège en une institution moderne présentant l’art plastique.

La Galerie de la Région de Bohême centrale (GASK)
La galerie siège dans les locaux uniques de l’ancien Collège jésuite à Kutná Hora. Le bâtiment du Collège jésuite représente un élément marquant de l’architecture de baroque primitif influencée par l’architecture italienne. La galerie est déclarée monument national culturel et inscrite sur la Liste du patrimoine culturel mondial UNESCO.
L’Etat tchèque et ensuite la région de Bohême centrale décidèrent de rénover ce joyau historique unique dans le cadre du soutien à la culture et au tourisme dans la région. La rénovation se déroula en deux phases. L’objectif était de créer une institution artistique en guise de lieu de rencontres. La totalité des frais fut financée par l’Union européenne (programmes opérationnels régionaux) et la région de Bohême centrale.
GASK est une institution dont la collection et le programme d’exposition sont orientés vers l’art plastique des 20ème et 21ème siècles. Dans les locaux des trois corps de bâtiment, aux deux étages du Collège jésuite, sont organisées des expositions variables, ainsi qu’une nouvelle exposition permanente des collections GASK « Etats de la pensée / Derrière le miroir ». GASK présente l’art moderne et contemporain par l’intermédiaire d’expositions sensiblement et inspirativement composées.  Elle renoue avec la mission du Collège jésuite de créer une maison d’enseignement en constituant le fonds de collection et tout le programme sur la base de la véracité authentique des témoignages et en les communiquant sous leur forme la plus proche possible à l’homme actuel.
Mais GASK, ce ne sont pas seulement des expositions. Les visiteurs seront stupéfaits par l’espace rénové du Collège jésuite et par la beauté des jardins voisins. L’aile nord nouvellement équipée dispose d’une salle de conférence mansardée, équipée de technique audiovisuelle moderne. L’équipement moderne contraste agréablement avec l’espace mansardé sensiblement conservé. Mais GASK pense aussi à ses plus petits visiteurs, en effet, tout un étage de l’aile nord est consacré aux enfants. Vous pouvez visiter ici des salles de jeux visuels et toutes nouvelles pour enfants. La quantité incalculable de couleurs et de formes émerveillera non seulement les enfants, mais également leurs parents. Les enfants peuvent laisser libre cours à leur imagination et créer leurs propres œuvres artistiques. Les murs sont recouverts de papier peint avec motifs des tableaux connus que les enfants peuvent colorier et peaufiner. Le sol est recouvert d’éléments de construction qu’ils peuvent utiliser pour composer leurs propres motifs ou constructions. La cerise sur le gâteau est le mur d’escalade avec le motif du célèbre tableau de Piet Mondrian.
Et si la visite des expositions ou des salles de jeux visuels vous a fatigués, vous pouvez vous reposer dans les jardins du Collège jésuite. Vous y trouverez une zone de calme et de repos, complétée d’éléments d’eau reposants. Les jardins relient les circuits de visite de la ville de Kutná Hora, le complexe de la galerie et l’église Sainte Barbe voisine. Le bâtiment le plus ancien de tout le complexe GASK se trouve justement dans les jardins. Il s’agit de la maison d’état-major qui subit, elle aussi, une rénovation complète. L’intérieur renferme un escalier baroque à trois bras, au rez-de-chaussée des voûtes à crêtes de l’époque renaissance et au premier étage des combles baroques.
Si vous venez à Kutná Hora, ne passez pas à côté de GASK, vous y trouverez des connaissances, le divertissement et même la relaxation.

Horaires d’ouverture et tarifs d’entrée à la Galerie de la région de Bohême centrale →

Související obrázek
Bâtiment et WC accessibles aux personnes handicapées, tarif d’entrée réduit pour les détenteurs des cartes pour personnes handicapées; parking réservé aux personnes handicapées dans la rue Smíškova. Entrée dans le bâtiment pour personnes handicapées depuis la cour.

Contact:       
Galerie Středočeského kraje, p. o.  
Barborská 51-53, 284 01 Kutná Hora
Tél.: +420 327 511 135, +420 725 607 388
E-mail: info@gask_cz
Site Web: www.gask.cz

Virtuální prohlídky  Visites virtuelles →